catalogue des espèces de la réserve de chasse de Tlemcen

documentation réserve de chasse

A l'instar de l'être humain, l’animal a besoin d'un suivi médical afin, de le garder en bonne santé, qu’il soit en captivité, semi-captivité ou à l’état sauvage. Ce dernier est pris en charge dans le domaine prophylactique afin de lui préserver son instinct animal.
  • Activité médicale : Les visites médicales quotidiennes permettent au vétérinaire de suivre l'évolution de la santé des animaux. Au moindre constat d'une pathologie quelquonque, un traitement curatif est prodigué à l'animal atteint et à titre préventif aux autres de son entourage, s’il est jugé nécessaire. Les maladies les plus souvent rencontrées, sont celles qui atteignent la plus part des animaux sauvages ou domestiques, à l'exemple du parasitisme et des affections respiratoires et digestives.
  • Exploiter les vides et clairières de son aire et introduire, de concert avec les services techniques et scientifiques, les espèces végétales et animales qui s’adaptent à ces milieux.
  • Activité prophylactique : Afin d’éviter un nombre important d’affections et autres, les activités prophylactiques se reposent sur deux bases essentielles:
      1. La prophylaxie médicale : Dont la principale action est la vaccination qui se fait d'une manièreprogrammée et renouvelable. Les vaccins dont l'importance reste une obligation, sont ceux pour la prévention de la rage et autres comme la leptospirose, l'hépatite contagieuse, lamaladiede carre le tétanos, la grippe équine....Etc.
      2. La prophylaxie sanitaire : Les animaux quelque soit leur espèce doivent vivre dans un milieu d'hygiène exemplaire. Dans ce but les traitements prophylactiques de chaulage, désinfection des lieux, désinsectisation... Etc, sont réalisés selon un programme préalablement établi par l’établissement. Celui-ci veille également à une alimentation saine et équilibrée.
Le territoire de la réserve, en tant que milieu de vie de la faune, reste un terrain de prévention avec la nécessite pour les services vétérinaires de déceler les maladies dès leur apparition ; aussi ces actions préventives et curatives permettent de sauvegarder l'espèce animal et d'éviter la transmission de certaines épidémies à l'homme. La protection de la faune sauvage est un des domaines où la coopération entre les services forestiers et vétérinaires est éminemment souhaitable, pouvant déboucher sur des résultats positifs et ouvrir la voie à des horizons insoupçonnés de recherche appliquée en matière de pathologie de la faune sauvage et de données écologiques spécifiques à elle et à son environnement.
Accueil|Présentation|Richesses|Nos cartes|Documentation|Presse|Activités|Perspectives|Contact
©2018 Réserve de chasse de Tlemcen. Conception Naltis